Accessibility


    Increase font

    Decrease font


    Impartial vision

    Color-blind matching

    Keyboard navigation


    Links underline


    Default display


    © Made accessible by www.razwebs.co.il
    Accessible website - Declared

Institut Tohar

Notre peuple a travers les siècles s'est toujours distingué par son respect de la cellule familiale et par la sainteté qu'il a attribuée aux relations conjugales.

Nos lois religieuses règlent très précisément les rapports entre conjoints.

L'épouse se doit de finir sa période menstruelle puis compter sept jours de pureté au terme desquels elle se trempe au bain rituel "mikve" et finit ainsi "sa période d'éloignement "niddah.

Le centre ToHaR "Tahara, Halakha et Refouah" a ouvert ses portes en 2004 sur les chauds encouragements de l'institut Pouah et du public respectueux de nos traditions. C'est avec la bénédiction du Rav Modehai Éliahou zal, qui lui a donne son nom "ToHaR" et de nombreux autres rabbanim que le centre distribue des conseils médicaux et hilkhatiques concernant la pureté familiale et la bonne entente entre conjoints.

Les femmes sont le plus souvent adressées au centre, par leur rabbin, pour les autoriser a aller au mikve ou bien poursuivre leurs jours de pureté, malgré les doutes sur leur Tahara.

Elles sont reçues chaleureusement dans le cadre d'un centre médical, accueillant, en toute discrétion par des "bodekot tahara" qui ont été formées conjointement par l'institut Pouah et par des gynécologues. Ces examinatrices sont des infirmières, ,sages- femmes ou médecins, toutes craignant D…, et voyant dans leur examen une véritable mission.

Au cours de l'examen, si la" bodekette" a un doute quant a l'origine du problème, elle a toujours la possibilité de prendre conseil chez le Dr Rosen, gynécologue attache au centre.

A ToHaR, nos patientes sont aussi bien des mères de famille nombreuse, des jeunes mariées, des accouchées, des femmes qui allaitent, des femmes sous contraception locale ou hormonale, nous avons même de jeunes couples et des fiancées que nous préparons au mariage. La religiosité de nos visiteuses est très variable: depuis la femme orthodoxe de Mea Shearim, a celle qui extérieurement ne présente aucun signe de piété ; nous avons même des femmes "marranes" qui observent les lois de niddah en secret de leur entourage et parfois même de leur mari.

Nombreuses sont les femmes qui ont souffert durant des années en se considérant faussement niddah et qui trouvent finalement solution a leur problème et parfois même ont réussi a être enceinte grâce au mikve en temps et en heure.

Nous sommes à ToHaR les yeux objectifs du Rav qui vont l'autoriser à réjouir les époux.

Le centre fonctionne du Dimanche au Vendredi sur rendez-vous

MED SHIRAN, Shaarei Haïr, 216 rue Jaffa, 8e étage , Jérusalem
02-500.00.33

          

Yafo st 216, Shearei Haair, Jerusalem 94383

Conçu et développé par www.razwebs.co.il